De ténébreuses affaires dans le Loudunais – Saint-Clair juillet 1943

De ténébreuses affaires dans le Loudunais – Saint-Clair juillet 1943

Le Loudunais, au nord de la Vienne, a connu de 1940 à 1944, plusieurs mouvements de Résistance à l’occupation allemande. Dans cet ouvrage, Jacques Albert et Jacques Pirondeau démontent minutieusement une affaire qui s’est déroulée en juillet 1943 à Saint-Clair et qui les a conduits jusqu’en décembre 1948 avec l’exécution du dernier policier français collaborateur responsable des pires exactions, puis 1953, avec la condamnation du SS allemand qui a supervisé les rafles.
Entre-temps, une évasion maquillée a été fomentée par l’occupant dans la prison de la Pierre Levée à Poitiers, un cadavre est repêché dans le Clain, un exécuteur, frère dun membre du fameux groupe Manouchian est arrêté, ainsi qu’une quinzaine d’hommes de Saint-Clair et des environs, la plupart communistes.
Deux sont fusillés par les Allemands, trois ne rentreront pas des camps de concentration, d’autres en sont revenus et ont porté toute leur vie les séquelles des tortures infligées.
Jacques Albert et Jacques Pirondeau se sont appuyés sur des dossiers des Archives départementales de la Vienne et des Archives nationales de la Justice militaire, ainsi que sur les témoignages et documents confiés par les enfants des victimes.
Même si les Allemands sont omniprésents, les morts appartiennent tous aux deux parties de la France fracturée d’alors.

13€ TTC